Campagne numérique du Petit Gris

 

Lancement de la campagne numérique du Petit Gris — Le Petit Gris : guide de l’édition en art et de la distribution autogérée réunit une série de sept rubriques rédigées par Felicity Tayler, artiste, bibliothécaire, et critique d’art. Pour recevoir la campagne électronique bi–mensuelle, du 1er mars au 21 juin 2017, prière de vous abonner à notre liste d’envoi.

Éditorial du lancement de la campagne.

 

 

Avant-propos — Qu’est-ce qui est en jeu? — Le titre Le Petit Gris : guide de l’édition en art et de la distribution autogérée fait référence à une catégorie de publications peu connue que l’on appelle communément « la littérature grise ». Il s’agit d’une catégorie de production culturelle très répandue dans nos organismes et institutions.

Lire la rubrique ici.

 

 

Rubrique 01 — Qu’est-ce qu’un public? Qu’est-ce qu’une publicité? — Dans cette rubrique, Tayler donne le ton en proposant une série de définitions visant à montrer comment penser l’édition comme geste porteur d’effets discursifs ou performatifs. […] Étant donné que la situation de chaque éditeur est unique, […] il n’existe aucun modèle d’édition, aucune « solution » unique.

Lire la rubrique ici.

 

 

Rubrique 02 — De la diffusion à la circulation — Cette seconde rubrique met l’accent sur le rôle actif que doit jouer l’éditeur afin d’assurer un lien avec ses lectorats immédiat et à long terme, que l’éditeur en question soit un centre d’artistes autogéré, une maison d’édition indépendante ou l’auteur/artiste lui–même.

Lire la rubrique ici.

 

 

 

Rubrique 03 — Conditions matérielles — Cette rubrique s’intéresse à la précarité économique qui caractérise les pratiques de l’écriture et de l’édition dans la culture de l’autogestion en art et au-delà. Au Québec et au Canada, les auteurs d’œuvres documentaires et de fiction doivent apprendre à composer avec les normes et pratiques des divers secteurs de l’édition.

Lire la rubrique ici.

 

 

Rubrique 4a — Économies morales et législatives en édition en art — Cette rubrique aborde en première partie de deux rubriques (4a et 4b) les raisons d’être du mouvement grandissant en faveur de la reconnaissance explicite de l’édition en art comme bien public, objet d’art dématérialisé, façon de renforcer les communautés et de partager les savoirs, ou simplement comme « cadeau » au lecteur.

Lire la rubrique ici.

 

 

Rubrique 4b — Le droit d’auteur au quotidien — La rubrique suivante propose un survol des mécanismes qui sont actuellement en place afin de garantir la compensation équitable des artistes pour l’usage de leur propriété intellectuelle.

Lire la rubrique ici.

 

 

 

Rubrique 05 — Situer l’édition en art dans la culture numérique — Cette rubrique présente le concept du domaine public à la fois comme catégorie juridique et champ de bataille symbolique où les règles internationales en matière de propriété intellectuelle sont contestées par les mouvements postnationaux de la « culture libre ».

Lire la rubrique ici.

 

 

Rubrique 06 — Outils et astuces — Cette rubrique présente un ensemble d’outils pratiques de base, y compris un lexique de termes propres à l’édition en art, et donne un aperçu des ressources nécessaires à différentes étapes de la production d’une publication imprimée.

Lire la rubrique et consulter le PDF Toutes les étapes pour faire un livre plate.

 

 

Rubrique 07 — Le présent post-numérique — Cette dernière rubrique propose différents moyens de favoriser la reconnaissance de l’édition en art comme forme artistique distincte, tels que la création d’une grille tarifaire réservée à l’écriture et le financement public de la traduction de textes documentaires et d’essais littéraires.

Lire la rubrique ici.